Rosetta livre les secrets de la comète Tchouri

Les instruments de la sonde européenne Rosetta, dans laquelle voyageait le robot Philae qui s’est posé en novembre sur la comète Tchouri, une première, ont révélé des caractéristiques inattendues de ce corps céleste, selon les résultats de sept études publiées jeudi.

Ces observations confirment que la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, surnommée Tchouri, large de quatre kilomètres et distante de 510 millions de kilomètres de la Terre, est riche en matériaux organiques.

http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2015/01/20150122-203354.html