L’Arctique, terre promise des «chasseurs d’éclipse»

Bravant ours polaires et gerçures, les «chasseurs d’éclipse» parfois venus des antipodes se sont donné rendez-vous au beau milieu de l’Arctique, à 1300 km du pôle Nord, pour savourer trois petites minutes de nuit en plein jour.

Seul territoire avec les îles Féroé d’où l’on pourra observer une éclipse solaire totale vendredi, l’archipel norvégien du Svalbard (Spitzberg) va voir sa population presque doubler avec l’afflux de 1500 à 2000 visiteurs désireux de voir le Soleil disparaître derrière la Lune, un phénomène qui a toujours fasciné l’humanité.

http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2015/03/20150318-110335.html