Une exoplanète en mouvement autour de son étoile

La Voie Lactée abriterait au-delà de notre système solaire des milliards de planètes orbitant chacune autour de leur propre étoile. Malgré cette proportion conséquente, les identifier n’est pas simple et pour cause, la distance qui les sépare de la Terre est extrêmement grande.

Les scientifiques utilisent donc la plupart du temps la méthode des transits. Celle-ci consiste à observer une étoile à l’aide d’un télescope et mesurer sa baisse d’intensité lumineuse. Cette période est significative de l’existence d’une exoplanète, car elle montre qu’un corps passe à ce moment là devant l’astre et masque ainsi une partie des rayons.

http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2015/09/20150925-140836.html