L’adieu au robot Philae est inévitable

Pas facile d’écrire le mot «fin» sur la belle histoire de Philae, installé sur un comète. L’espoir de renouer le contact avec le petit robot, muet depuis plus de six mois, est devenu extrêmement faible mais l’Europe peine à lui dire adieu.

Après dix ans de voyage comme passager de la sonde Rosetta, Philae a réalisé le 12 novembre 2014 une première historique en atterrissant sur la comète Tchouri. Au bout de quelques rebonds, il s’est stabilisé à l’ombre, en position couchée.

Équipé de dix instruments, il a travaillé pendant 60 heures avant de s’endormir faute d’énergie. Il s’est réveillé en juin 2015 mais n’a plus donné de ses nouvelles depuis le 9 juillet.

http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2016/02/20160202-092341.html#3